Lokâtitastava de Nâgârjuna.

Traduit du sanskrit et commenté par Bernard Dubant.

Il s’agit du premier des “Quatre Hymnes” ou des ” Quatre Louanges” (Catuhstava), les trois autres étant Niraupamyastava,

Acintyastava et Paramârthastava, attribués à Nâgârjuna, le Grand Maître Serpent de la Voie Madhyamaka.

Liga   Lokâtitastava.Nâgârjuna

Tuesday, July 9th, 2013 FRANÇAIS, Philosophicus