Crédit inter-entreprises.J.BICHOT.1991.

La théorie opératoire qui s’élabore au cours de nos travaux (BICHOT 1984, 1990a, 1990b, 1991) accorde une grande importance aux modalités de paiement inter-entreprises. En effet, quand on ne raisonne plus en termes de circulation de la monnaie, mais de créations et d’annulations de créances, on doit opérer une distinction entre deux catégories de créations : celles qui s’effectuent avec des contreparties financières (créations ou extinctions d’autres créances), et celles qui ont des contreparties réelles (production, appropriation). La création des créances commerciales fait partie de la segonde catégorie. Elle joue à ce titre un rôle que nous qualifierons de primordial, à la fois dans l’acceptation ordinaire de ce qualificatif, et dans le sens technique précis qui lui sera conféré, au sein du circuit monétaire.

Liga  Crédit Inter-Entreprises

Thursday, June 20th, 2013 Economicus, FRANÇAIS, Teoria monetaria