Les communistes et la deuxième guerre mondiale.

Georges Virebeau: Des documents oubliés (1939-1944).

La lecture minutieuse des documents reproduits dans les pages 5/46 permettront de mieux suivre les attitudes successives des

communistes dans la clandestinité. Vous y verrez que la dénonciation de la guerre “impérialiste” fut le leitmotiv des clandestins du P.C.F. jusqu’à l’offensive de la Wehrmacht du 22 juin 1941. Ce n’est que le jour où les Allemands se furent lancés contre les Soviétiques, que les communistes français sont entrés en guerre contre les Occupants allemands. Mais ils ne l’avaient pas fait en 1940, quand la Wehrmacht avait occupé Paris. La pièce reproduite page 46, établie par la police, prouve que la communiste Ginolon avait tenté de faire reparaître, pour le compte du P.C.F., le quotidien l’Humanité avec l’autorisation des Allemands. D’autre part, les documents insérés dans les pages 43, 44 et 45, montrent que le vieux Marcel Cachin, qui dirigea l’Humanité de 1918 à 1939, avait lancé un appel aux militants clandestins du parti pour qu’ils cessent de commettre des attentats contre les troupes allemandes. Une affiche fut même tirée, à l’époque, pour être placardée sur les murs…

Liga   Les Communistes et la IIème guerre mondiale

Tuesday, April 16th, 2013 FRANÇAIS, Infamiscus