L’Homme social

Cet essai n’est pas à proprement parler un ouvrage scientifique.
De nos jours, le développement des sciences a pris une telle
ampleur qu’une multitude de spécialités a été rendue nécessaire.
En fonction de cette diversification extrême du “savoir”, il
devient malaisé pour un chercheur d’avoir une vue d’ensemble des
domaines de la connaissance.
L’étude proposée se range dans le secteur de la philosophie, plus
que dans celui des sciences, selon les cloisonnements
universitaires… Elle se rapproche plus de ce que certains savants du
XIXème siècle appelaient “Philosophie de la nature” ou “Philosophie
naturelle” et que les dictionnaires philosophiques actuels nomment
“Naturalisme ontologique” :
“Doctrine qui nie le surnaturel et refuse de reconnaître
l’existence réelle d’un ordre spirituel distinct, par essence, de l’ordre naturel.
Dans une telle perspective philosophique, la nature, conçue comme
l’ensemble matériel des êtres vivants et des choses du monde
physique, représente à elle seule le tout de la réalité.
Elle ne nécessite donc aucune intervention extérieure pour
exister, s’organiser ou se développer, et constitue le seul objet
possible pour une expérience humaine authentique ou un savoir
positif.”

Liga  L’Homme Social.J.Ferber

Wednesday, February 13th, 2013 FRANÇAIS, Philosophicus