L’Economie de l’inhumanité

L’économie n’est pas une science en elle-même. Elle repose sur des paradigmes, c’est-à-dire des positions élaborées concernant la compréhension des faits. Un paradigme pertinent pour notre époque doit rendre compte de la position dominante des banques et du système financier au sein d’économies totalement monétarisées. Il doit aussi traiter des relations entre le politique et l’économique et rendre compte de la fonction de contrôle social exercée par les pouvoirs économiques. Il sera présenté ici les éléments fondamentaux à partir desquels on peut décrypter la tyrannie globalitaire qui s’est imposée et nous proposerons dans un autre texte les pistes qui permettent de penser l’alternative à cette inhumanité qui se répand sous nos yeux.

Liga  Eco.de l’inhumanité