Elella ou l’amour magique.

Miguel Serrano.
AVANT-PROPOS
Ce livre décrit, en termes symboliques, poétiques, chiffrés, une très ancienne voie initiatique, occultée depuis des temps immémoriaux, mais que certains retrouvent aujourd’hui, soit par leur propre dignification, provoquant une nouvelle descente de !’Archétype qui s’exprime à travers eux, les dirigeant pas à pas sur les traces de tous ceux qui
les ont précédés, soit par prédestination, parce qu’ils ont déjà commencé le chemin, au cours d’une autre « incarnation », d’une autre Ronde de l’Eternel Retour. Ainsi le narrateur de cette histoire paraît ou réapparaît en Inde, dans les Pyrénées, dans les Andes, peut-être tous les sept cents ans (« tous les sept cents ans refleurit le laurier»), ou hors de toute chronologie, dans l’espace intérieur du temps – traversant l’espace de tant de lieux où ressouvient l’intemps… A chaque fois se réitère {comme en un processus alchimique qui aurait aussi à voir avec le tantrisme} une expérience unitaire et unitive, celle de l’initiation d’Amour, de A-MOR, la non-mort, plus ancienne encore que celle des Troubadours, qui le conduit à l’obtention de l’immortalité conditionnelle, donnant naissance au fils de la mort, le corps astral. Il franchit ainsi le seuil de mondes interdits, guidé par ceux qu’un autre explorateur de terrae incognitae appela « les conquérants solaires depuis si longtemps cachés dans la mort de la mort », et trouve la justification ésotérique de la parole « l’amour est plus fort que la mort ».
Bruno Dietsch.

Liga   Elella ou I’amour magique

Wednesday, January 18th, 2017 FRANÇAIS, Solus